Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 08:46
Sur l'encyclopédie canadienne en ligne, une excellente présentation historique que j'ai déjà utilisée mais aussi des infos plus techniques :
"Le style barbershop est une combinaison de plusieurs caractéristiques qui lui sont propres, telles que la structure des accords (les arrangements), un son « cone-shaped », l'interprétation et la touche finale. Ces facteurs, ensemble, constituent la caractéristique « lock and ring » [verrouillé et sonnant] du style. La sonorité « cone-shaped » est créée par la voix basse placée sur le ton le plus bas, la voix de baryton juste au-dessus et la voix principale, qui chante la mélodie, entre le baryton et le ténor. Quand elle est chantée adéquatement, la combinaison produit un son léger pour la voix de ténor et de plus en plus large et plein en descendant de la voix principale au baryton et à la basse."  A étudier non?

et sur un plan purement musical :
"La musique de style barbershop ne nécessite que l'étude des gammes majeures, harmoniques mineures et chromatiques. Les arrangements sont basés sur 11 accords : majeur parfait, dominante 7, dominante 9, majeur 6, majeur 7, majeur 9, mineur parfait, mineur 6, mineur 7, parfait augmenté et mineur diminué. Les accords majeurs parfaits, de dominante 7 et de dominante 9 constituent la structure harmonique fondamentale et les autres accords sont utilisés pour enrichir la mélodie et l'harmonie." Ca va mieux en le disant.

Là où c'est le plus visible c'est bien sûr le travail sur l'aspect visuel :
"L'aspect visuel est très important dans les représentations de musique barbershop. Le style est ad lib, et la musique est chantée sans partition. L'interprétation des paroles et de la musique nécessite une implication émotionnelle et un mouvement physique. Le but est de transmettre la chanson avec unité et énergie."
Eh bien nous voilà avec de quoi travailler. L'avantage du site de l'encyclopédie canadienne c'est qu'il est bilingue et qu'il fait la jonction entre les cultures nord américaines et françaises. Pour des français qui veulent chanter des barbershop, le Canada est une passerelle.
http://www.canadianencyclopedia.ca/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0004066

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Foulquié - dans Echoppe du barbier
commenter cet article

commentaires

But what was this damned One Two Two

la valise du 122Magnifique expérience musicale, le One Two Two s'est commis de 2006 à 2012 et au fil de ces années nous avons vécu de trés beaux et forts moments de musique et de rencontre. Mais voilà les choses s'arrêtent un jour et nous avons décidé d'arrêter l'aventure.

Ce blog va continuer cependant et au fil des mois permettra de retrouver une actualité dans le domaine de la musique vocale et de garder la trace de nos prestations.

Merci à tous ceux qui sont venus à notre rencontre dans des concerts, aiguillonnés par la curiosité. La découverte du répertoire Barbershop n'a pas été la moindre de nos motivations;

Merci à ceux qui nous ont accompagnés dans nos répétitions, et nos spectacles, Fred, François, Claudine, les Grains d'sel, Serge et pardon à ceux que j'oublie.

Good night, good night, good night...dear good night

+ABC Bookshop

The Cellar @ ABC

Des cours d'anglais pas comme les autres

Le One Two Two  y chantait en décembre

avec  -enfin- des explications sur nos barbershop songs

POLYFOLLIA 2010

polyfollia-2010.jpgLe One Two Two a participé à Polyfollia 2010